Un processus en quatre étapes

 

Les animateurs d'Advenir ont développé un savoir-faire et un savoir-être qui leur permet de rendre visibles les liens invisibles entre les personnes et de rendre ceux-ci créatifs et utiles.

Le processus qu’ils ont conçu et rendu opérationnel se déroule sur quatre phases dont l'émergence des liens créatifs constitue la première étape.

 

Etape 1 : l'émergence de liens créatifs

 

Les GELIC, Groupes d’émergence des liens créatifs sont des groupes de parole destinés à faire émerger les liens interpersonnels à partir du partage des intériorités.

 

C’est l’entrée dans le dispositif : ces groupes rendent possible un partage des intériorités et un travail sur les liens inter-personnels qui en quelques heures seulement (deux fois trois heures) permettent l’expression des motivations profondes de chacun, le repérage des liens d’affinité et de complémentarité, développent la confiance, l’envie de co-construire à quelques-uns dans un esprit de solidarité et de créativité.

Les participants affinent les liens repérés et font émerger des groupes projets où la confiance et la réciprocité vont dynamiser les échanges.

 

Ces ateliers mensuels gratuits ont lieu le quatrième mardi de chaque mois de 20h à 22h.

 

Des séminaires trimestriels en résidentiel permettront d’aller encore plus loin dans l’activation des liens.

 

Pour participer à un Groupe d'Émergence des Liens Créatifs :

Etape 2 : la naissance de groupes-projets

 

Les personnes qui sont déjà venues une ou deux fois aux groupes d’émergence sont invitées à rejoindre un des quatre groupes de parole et entraide créative (GPEC) qui correspond à leurs motivations profondes.

 

Ces groupes sont animés par des binômes de praticiens Advenir ; ils permettent d’affiner et de consolider les liens repérés. Ils constituent des matrices de solidarité créative qui augmentent le pouvoir d’agir.

 

Les quatre grands GPEC actuels sont :

  • Développement du potentiel créatif :

A partir des sciences humaines et sociales, des arts, des sagesses et spiritualités du monde et en se fondant sur les expériences de chacun, il s’agit de recombiner et d’enrichir les pratiques de développement psycho-physique qui permettent l’épanouissement simultané des personnes et des organisations, facilitent leur résilience, et augmentent leur créativité et leur pouvoir d’agir.

  • Nouvelles pratiques de reliance et de care :

A partir des recherches en sciences humaines et sociales, des sagesses et spiritualités du monde et de la fertilisation croisée des expériences de développement, il s’agit de faire émerger et de développer de nouvelles pratiques éducatives, de care, de restauration des liens, de résilience, d’engagement au service du vivant, d'échange et de don, d’entraide intergénérationnelle, d'échange interculturel et interreligieux, de rituels de co-construction...

  • Collectifs, communautés et gouvernance visant le bien commun :

A partir des connaissances et des expériences que nous avons sur les oasis, éco-villages, tiers lieux, archipels, habitats coopératifs, nouvelles formes d'agriculture, nouvelles formes de citoyenneté, communautés épistémiques, réseaux de recherche-action et de formation développement, nouvelles formes de gouvernance, il s’agit de faire émerger de nouvelles formes de collectifs ou d’enrichir les pratiques de ceux qui ont déjà pris forme.

  • Nouvelles pratiques socio-économiques respectueuses du vivant :

A partir des nouvelles approches économiques (économie des liens, économie du don, économie symbiotique, économie régénérative, économie sociale et solidaire, économie de la fonctionnalité, économie circulaire... ), il s’agit de construire de nouveaux dispositifs d'échange qui facilitent l’entraide, la coopération, la créativité, la mutualisation, la mise en réseau des acteurs publics, privés et associatifs qui veulent accélérer la transition.

Etape 3 : l'accompagnement des groupes

et des personnes

 

Les praticiens Advenir accompagnent ces groupes projets jusqu’à la création d’entreprises, entreprises sociales, coopératives, associations capables de créer des activités économiques utiles sur un territoire, de générer des emplois, de retisser du lien social.

 

Etape 4 : La mise en réseau et la mutualisation des moyens

 

Les praticiens Advenir accompagnent ces collectifs pour passer à la phase développement et déploiement : cet accompagnement prend la forme de co-conseil, co-développement, et de mise en réseau avec des acteurs publics ou/et privés susceptibles de les aider dans cette phase par de l’apport en conseil ou/et en moyens matériels.

 

L’équipe Advenir est secondée dans cette tâche par des acteurs du réseau associatif Pacte Civique, du réseau d’entreprises Autantyk, du réseau d’experts Happymorphose, du réseau des coopératives (Coop des oasis, Coop des communs, Coopératives d’activités et d’emplois…), du réseau de la Coalition solidaire soutenu par AG2R, et de plusieurs autres réseaux engagés dans la transition (réseau des facilitateurs, des archipels…)

 

Durant tout ce parcours de cocréation, les personnes et les collectifs sont accompagnés pour échanger sur leurs pratiques, développer leur capacité d’autoréflexivité et conscientiser les points d’amélioration sur lesquels ils peuvent alors travailler pour développer de nouvelles compétences collectives.

 

Ce travail leur permet de devenir des organisations apprenantes, capables de construire leur propre éthique de coopération, de mieux gérer leurs communs, de réduire les risques de tension et d’évoluer vers une organisation symbiotique.

 

 

 


 

En résumé :